Critique de livre - Artemis par Andy Weir

Ricky Church critique Artemis d'Andy Weir…

  Artemis-Andy-Weir-600x912

Andy Weir a attiré beaucoup d'attention avec son premier roman Le Martien , un conte de science-fiction qui est non seulement devenu un best-seller, mais aussi un grand film à succès réalisé par Ridley Scott et mettant en vedette Matt Damon. Maintenant, Weir suit son Martien succès avec Artémis . Le dernier de Weir est une science-fiction amusante et convaincante qui présente un grand personnage, est bien écrit et bien rythmé et une intrigue intrigante qui combine les genres de thriller de science-fiction, de braquage et de complot dans une histoire divertissante.



Artémis suit Jasmine Bashara, une jeune femme vivant à Artemis, la seule colonie sur la lune dans un avenir pas trop lointain. Elle est l'une des personnes les plus intelligentes d'Artemis, mais travaille comme docker de bas niveau pour faire passer de la contrebande dans la colonie. Après avoir pris un travail pour saboter un tas d'équipements pour aider une reprise d'entreprise, elle se retrouve mêlée à un complot pour le contrôle d'Artemis elle-même.

Un peu comme Le Martien , Weir mélange la science réelle avec son récit plein d'esprit. Jasmine (Jazz en abrégé) a une voix formidable qui la rend facile à comprendre et à soutenir. Sa nature sarcastique est assez divertissante, mais il y a aussi beaucoup de profondeur dans son personnage alors qu'elle explique ses erreurs passées et sa nature presque haineuse d'elle-même dans sa tentative de rendre sa vie un peu meilleure, mais sait où tracer la ligne et n'est pas t un contrebandier impitoyable. Grâce à cela, Weir fait de Jazz un personnage sympathique et compatissant.

Il y a une bonne partie de la construction du monde dans la façon dont les habitants d'Artémis vivent et la gestion de la colonie qui en fait un endroit étoffé. Weir fait beaucoup pour qu'Artemis se sente non seulement réelle, mais plausible, en particulier dans la façon dont elle décrit l'aspect touristique et les flux et reflux de sa population et de son économie. Ce qui aide aussi Artémis à cet égard, c'est la façon dont ces faits deviennent une partie intégrante de l'histoire plutôt que de simples petits apartés, donnant un bon équilibre pour construire le décor et faire avancer l'histoire sans l'entraîner avec des faits non essentiels. Le milieu du livre devient un peu lent, et il y a peut-être un peu trop de jargon scientifique pour les lecteurs (bien que Martien était la même), mais Weir est capable de reprendre l'histoire assez rapidement et de se remettre sur la bonne voie.

Comme je l'ai dit plus tôt, l'histoire est un mélange d'éléments de science-fiction, de braquage et de complot. Weir les mélange assez bien, en particulier la partie braquage du livre. Il y a un sentiment de Océan 11 ou Mission impossible alors que Jazz élabore son grand plan et que les emplois sont très divertissants et amusants. Weir subvertit également l'angle du complot en ne transformant pas l'histoire en un shoot'em up plein d'action dans l'espace, mais en quelque chose de beaucoup plus discret et axé sur les personnages.

L'écriture, les personnages et le rythme de Weir font Artémis une lecture divertissante et élevez-la d'une science-fiction simple à quelque chose de beaucoup plus prêt à l'emploi. Le mélange des genres est bien équilibré et la voix de Jazz est l'un des points forts du livre, ce qui en fait un personnage attachant et amusant. La 20th Century Fox ayant déjà récupéré les droits du livre, et Phil Lord et Chris Miller l'adaptent au script , Andy Weir Artémis est une autre adaptation livre-film à attendre avec impatience.

Note : 8/10

Église Ricky

A Propos De Nous

Les Dernières Nouvelles De Cultures Pop, Critiques De Films, Programmes De Télévision, Jeux Vidéo, Bandes Dessinées, Jouets, Collecte D'Articles ...