Critique de livre – Batman : Nightwalker de Marie Lu

Ricky Church critique Batman : Nightwalker de Marie Lu…

  Batman-Nightwalker-600x924

Après la sortie estivale de Wonder Woman : Porteguerre , le prochain livre de la nouvelle ligne DC Icons se concentre sur The Dark Knight lui-même, Batman, ou plutôt Bruce Wayne dans ses années de formation et d'adolescence. C'est un livre intéressant qui prend son temps dans la construction, examinant Bruce à un moment aussi critique de sa vie et la façon dont il voit Gotham City.



Batman : Marcheur de nuit , écrit par Marie Lu, voit Bruce se faire arrêter le jour de son dix-huitième anniversaire pour s'être ingéré dans une poursuite policière. Condamné à des travaux d'intérêt général à l'asile d'Arkham, Bruce entre en contact avec Madeleine, une jeune détenue liée à un groupe se faisant appeler les Nightwalkers, ciblant les riches et l'élite de la ville en leur volant leur argent et en les assassinant chez eux. Bruce est empêtré dans l'enquête policière par l'intermédiaire de Madeleine, mais se rapproche-t-il d'elle et résout-il le mystère du groupe ou le manipule-t-elle comme leur prochaine cible ?

Lu écrit une version captivante d'un adolescent Bruce Wayne. Ce n'est pas la version la plus typique du jeune Bruce, celui qui a immédiatement juré de se venger du crime et a fait un vœu sur les tombes de ses parents, mais il a toujours le sens du bien et du mal et le désir d'aider les opprimés à Gotham. Lu donne à Bruce une bonne voix et fait de lui un protagoniste convaincant et son arc est assez clair alors qu'il en apprend davantage sur le crime et la tromperie.

Madeleine est aussi très bien écrite. C'est vraiment un personnage de type Hannibal Lecter, très intelligent et qui voit à travers l'âme des gens. C'est un personnage intéressant avec des motivations changeantes, ce qui vous rend incertain de ce qu'elle va faire ou dire ensuite. Les scènes entre elle et Bruce sont remplies de tension car Bruce n'a jamais eu affaire à ce type de personne auparavant et elle révèle des choses sur lui qu'il ne savait même pas. C'est aussi formidable de voir la perspicacité de Bruce grandir; son étude sur la tromperie et la lecture des gens commence ici alors qu'il tente de décomposer la personnalité de Madelaine. Un aspect de son personnage qui est intéressant est la façon dont il classe les gens dans des catégories spécifiques, mais ne peut pas la placer. La relation entre Bruce et Madeleine est l'argument de vente du livre, créant un bon va-et-vient entre eux tout au long du livre.

Les personnages secondaires sont bien écrits et habitués. Alfred et Lucius Fox auraient pu apparaître un peu plus, mais ils ont quand même de bons rôles et un bon rapport avec Bruce. L'amitié entre Bruce et Harvey Dent est un peu explorée, à la suite de l'élément d'histoire le plus souvent traditionnel de Harvey de sa jeunesse avec son père violent, et il est clair que Bruce et Harvey ont une relation presque fraternelle. Il y a aussi l'inclusion d'un nouveau personnage nommé Dianne, faisant d'eux trois un groupe presque inséparable. Dianne est un ajout intéressant à l'histoire. C'est intéressant de voir comment Lu a décidé de la créer plutôt que d'utiliser un personnage canon existant comme Silver St. Cloud ou Vicki Vale, mais c'est en fait rafraîchissant d'avoir un autre personnage original dans l'histoire.

L'histoire en elle-même est bien rythmée. Marcheur de nuit est une lecture assez rapide et Lu développe bien les choses, faisant évoluer le mystère approfondi de Madeleine et des Nightwalkers d'une manière qui fait tourner les pages. C'est beaucoup plus une pièce de caractère, étudier le jeune homme qu'est Bruce, qu'une histoire d'action et d'aventure. Il n'y a pas beaucoup de fois où le livre devient ennuyeux ou ralentit; tout se passe bien et est excitant, en particulier dans la dernière moitié du livre lorsque l'enquête de Bruce sur les Nightwalkers se réchauffe vraiment, menant à un grand moment à Wayne Manor. C'est engageant, stimulant et perspicace sur l'homme qui deviendra l'un des plus grands super-héros du monde.

Batman : Marcheur de nuit est un livre que tout fan de Batman de tout âge devrait apprécier. Lu montre une bonne maîtrise des personnages et du mythe du Caped Crusader. C'est bien écrit, Bruce Wayne est sympathique et même relatable et a un méchant convaincant. C'est un excellent ajout à l'empreinte des icônes de DC.

Note : 8/10

Église Ricky

A Propos De Nous

Les Dernières Nouvelles De Cultures Pop, Critiques De Films, Programmes De Télévision, Jeux Vidéo, Bandes Dessinées, Jouets, Collecte D'Articles ...